Le GFCA a triomphé de son rival lyonnais ce dimanche au Palatinu en s’imposant par 3 sets à 1 dans une partie âprement disputée. Il fallait avoir les nerfs solides pour l’emporter et c’est ce que le GFCA a su faire en s’appuyant sur ses supporters venus encore nombreux le soutenir dans ce nouveau combat.

Le 1er set ne posa quasiment pas de difficultés aux ajacciens qui, après un round d’observation, se détachaient sur une bonne série au service d’Andrei (8-7 / 16-9) et l’emportaient tranquillement (25-20). Les Lyonnais n’attendaient pas pour réagir et répondaient dès l’entame du 2ème set en pilonnant littéralement la réception ajaccienne (3-8) ! Le GFCA n’arrivait pas à réduire l’écart et abdiquait face à des lyonnais supérieurs (18-25). 1 set partout à la pause, des ajacciens bousculés et des lyonnais en confiance, la 3ème manche démarrait avec beaucoup d’intensité (8-6). Les gaziers s’engageaient totalement dans le combat physique imposé par les lyonnais et, plus en réussite, parvenaient à faire une bonne série avec un grand Simovski (16-11 / 21-14). Ils finissaient par l’emporter assez nettement (25-19). Mais il en fallait plus pour dompter l’ASUL qui commençait la 4ème manche de la même façon que la 2ème avec des mises en jeu puissantes et un block-défense bien en place (4-8). Malmenés, les ajacciens ne tremblaient pas et sans s’affoler, refaisaient leur retard en saisissant les moindres opportunités laissées par leurs adversaires (16-15). Kapfer faisait le break juste avant le money-time (21-18) et Fred Ferrandez décidait de “baptiser” Sylvain Morgado en le faisant entrer au service. Coaching payant puisqu’il enfonçait le clou jusqu’à 24-19.  Malgré un ultime sursaut de Nikolov, les lyonnais rendaient les armes (25-21) dans un Palatinu tout acquis à la cause des ajacciens. Le GFCA pouvait à la fois savourer sa victoire et sa place de leader de la Ligue A au soir de cette 4ème journée.

GFCA 3/1 ASU Lyon : 25-19 / 18-25 / 25-19 / 25-21

photo : Corse net infos