La semaine dernière, le savoureux parfum de la Coupe d’Europe a fait son grand retour au Palatinu pour le GFCA-VB opposés aux Monténégrins de Budva, avec les 16es de finale de la Coupe CEV. Certes, il ne s’agit pas de l’élite européenne composant la « Ligue des Champions », mais pas question pour le Club de prendre cette deuxième Coupe d’Europe à la légère. En effet, la « 2017 CEV Volley-ball Cup » est une compétition européenne officielle, considérée comme la « petite sœur » de la grande Coupe d’Europe. On vous l’accorde, pas facile de s’y retrouver au milieu de ces multiples challenges.

Et le nouveau schéma imaginé par la Confédération Européenne de Volley ne favorise pas sa lisibilité. La « Ligue des Champions » a commencé par un premier tour entre seconds couteaux, puis un deuxième où Sète est notamment entré en lice. Ce n’est qu’en décembre qu’a véritablement débuté la « Ligue des Champions » avec les meilleures équipes. Et avec, du coup, des équipes qui rebasculent au fur et à mesure en « Coupe CEV », celle qui nous concerne ! Malheureusement, le tirage au sort de cette deuxième coupe d’Europe n’est pas forcément, lui non plus, très clair. C’est ainsi que le GFCA-VB et Trentino, sont directement entrés en 16e de finale alors que d’autres, comme Tours, Piacenza ou Anvers, ont débuté dès les 32es (on vous passe le concept des 32e de finale disputées à 26 équipes !).

Dans ce cadre, les équipes se mesurent donc aux meilleures formations du continent.

La tâche pour les hommes de Fred Ferrandez, dont c’est la deuxième participation au niveau international, s’annonce aguerrie. Mais le GFCA-VB a fait un grand pas vers les huitièmes de finale de la Coupe de la CEV en s’imposant, à l’aller et au retour, 3-0 contre les Monténégrins et en évitant, pour le moment, les « poids lourds » (comme le Trentino Volley par exemple).

Nous voici donc à l’aube de la rencontre face aux Suisses du « Volley Amriswil ». Pour le GFCA-VB, aller le plus loin possible dans cette aventure européenne serait l’occasion idéale de célébrer l’année de son 50ème anniversaire. Et pour les spectateurs corses, l’occasion de voir en direct des matchs de volley-ball de niveau mondial.