Quatrième de la saison régulière puis quart-de-finaliste des play-offs, le club Haut-Marnais qui vient de boucler son recrutement avec la signature du réceptionneur/attaquant Eldin Demirovic, poursuit sa préparation en vue de l’ouverture du championnat qui débutera contre l’équipe fanion du GFCA.

Au programme : Lyon, Maaseik, Friedrischafen, le CVB52, Asnières et St Nazaire ; autant de rencontres auxquelles le staff gazier à été attentif, afin de mettre en place le meilleur dispositif contre les protégés de Nikola Matijasevic  le  8 octobre prochain. La phase d’observation débute pour Fred Ferrandez qui, auréolé de la 3ème place au tournoi de Sète, commence à avoir une  idée de ce qu’il faut mettre en place lors de ce prochain déplacement.

MA Groupe 20/09/2013 – 20:00 Chaumont 3 / 0 Friedrichshafen 25-20 25-12 25-22
MA Groupe 21/09/2013 – 20:00 Chaumont 2 / 3 Maaseik 22-25 25-20 25-16 24-26 12-15
MA Groupe 22/09/2013 – 15:30 Chaumont 3 / 2 Lyon 17-25 25-27 29-27 25-20 15-13

L’effectif Chaumontais :

Coach : Nikola Matisajevic

Passeur : Petrovs, Dereymez

Recept/attaq : Terzic, Wounembaina, Demirovic

Centraux =  Cehra,  Trèfle, Verhoeff
Pointu = Egleskalns, Kolokilagi,
Libéro= Duée,

Les arrivées : Terzic (Tomis Constanta), Trèfle (Séte), Egleskalns ( Maaseik), Verhoeff (Western Trinity), Wounembaina (Maaseik), Kolokilagi (CNVB), Dereymez (Beauvais), Demirovic (Nice).

Chaumont

Un tour à Chaumont

Source LNV  le 13/09/2013

Quatrième de la saison régulière puis quart-de-finaliste des play-offs, Chaumont a vécu une première année “historique” en Ligue AM. Et le club haut-marnais veut continuer à grandir.

 

La saison dernière

Pour sa grande première parmi l’élite, Chaumont avait effectué un recrutement ambitieux et le CVB52 n’a pas déçu. Avec 12 victoires pour 14 défaites, les hommes de Nikola Matijasevic ont réussi à accrocher la quatrième place, avant de buter sur Narbonne en quarts de finale. Un bilan forcément positif pour Bruno Soirfeck, le président haut-marnais. “C’est une saison historique, pour différents points, explique-t-il. C’était notre première année parmi l’élite, après 17 ans de Ligue BM. Et on a eu le bonheur de terminer quatrième du championnat, et d’accrocher au passage la Challenge Cup. Donc, plein de satisfactions, y compris sur le secteur amateurs où notre équipe remonte en Nationale 3.”
Les objectifs

Surprenant quatrième, la CVB52 parviendra-t-il à réitérer cette performance ? “Dire qu’on veut faire aussi bien, ce serait prétentieux, parce qu’on se rend bien compte que les autres équipes se sont renforcées. Par contre, notre objectif est clairement les play-offs, a minima”, assure Bruno Soirfeck qui veut faire de Chaumont une place forte de la Ligue AM. “On sait rester humble. Il y a de grands clubs, des clubs historiques dans notre championnat. Mais ce qui m’intéresse, c’est d’installer ce club-là dans l’élite et d’être le Auxerre du volley-ball, explique le président haut-marnais. Il me reste quelques chantiers à mener, comme le centre de formation, mais notre objectif c’est de durer. On a un public. On est une belle vitrine du volley-ball en France.” Et cerise sur le gâteau, le CVB52 disputera cette année la Challenge Cup, certes pas dans son antre de Jean-Masson, mais probablement dans une salle chaumontaise. “C’est un immense bonheur pour nous d’offrir cette récompense sportive à notre public”, se réjouit Bruno Soirfeck.
Le recrutement

L’effectif a été en grande partie renouvelé à l’intersaison. “On a dû changer les joueurs, pour des raisons de réussite, parce que certains souhaitaient être récompensés, à juste titre. Mais je rappelle que j’ai l’un des plus petits budgets de la Ligue AM”, explique Bruno Soirfeck, tout de même “complètement satisfait” par le recrutement effectué. “On a plutôt misé sur la qualité que sur le nombre, puisqu’on ne va repartir qu’avec onze joueurs”, explique-t-il. Le passeur Deniss Petrovs, l’un des trois restants avec Ludovic Duée (Libéro) et Jiri Cerha (Central), a vu débarquer l’un de ses compatriotes, le pointu Hermans Egleskalns, qui arrive en provenance du club belge de Maaseik en compagnie du Camerounais Nathan Wounembaina. D’autres internationaux sont arrivés, comme le Serbe Milos Terzic (Réceptionneur-attaquant, Tomis Constanta), le Canadien Rudy Verhoeff (Central, Western Trinity) et le Français José Trèfle (Central), chipé à Sète. Les jeunes Faipule Kolokilagi (Pointu), Thomas Dereymez (Passeur) et Eldin Demirovic (Réceptionneur-attaquant) complètent l’ensemble.
Le joueur à suivre – Milos Terzic

Il est de retour en Ligue AM. Après un passage par la Roumanie, et le club de Tomis Constanta, Milos Terzic va retrouver le championnat de France, qu’il avait quitté sur un titre avec Tours en 2012. Cet ancien grand espoir du volley serbe, aujourd’hui âgé de 26 ans, arrive à Chaumont avec une belle réputation. “C’est plutôt un joli coup, se réjouit Bruno Soirfeck. On l’a dans le viseur depuis longtemps. Il est de la même nationalité que le coach. On avait une vraie visibilité sur ce joueur-là. Même si à l’heure actuelle c’est le moins en forme de notre effectif. “

lnv