Le GFCA s’incline au tie break au terme d’un match éprouvant (32/30 dans le 4ème set ,21/19 dans le 5ème). Une rencontre au cours de laquelle le groupe a fait preuve d’une combativité exemplaire mais  in fine  –  le volley est un sport cruel –  la bascule a penché du côté de Lyon qui a  livré le combat d’un fauve blessé. Il faudra vite rebondir et retrouver dès mardi au Palatinu l’énergie consommée au cours de cette vive opposition.