Le club ajaccien recevait Tours au Palatinu, ce mardi. Le début de match était à l’image de la rencontre. D’emblée, les diables rouges ont montré leur volonté de marquer le terrain point après point. Ils sont ainsi parvenus à remporter la victoire face au TVB surpris par leur efficacité.

Favoris du championnat, les Tourangeaux ont du malgré tout s’incliner face à une superbe équipe du GFCA. En effet, forte d’un collectif soudé ayant su tenir la cadence, tout comme maintenir le cap, l’équipe Ajaccienne n’a presque rien laissé passer.

Portés par un public en ébullition, les joueurs ont lutté ensemble afin de se sublimer pour cette rentrée au Palatinu. Ils ont ainsi réussi à bousculer les grandissimes Tourangeaux, champions de France 2017-2018, en enchaînant combinaisons fluides, défenses quasiment infaillibles et attaques percutantes.

Face à la force de frappe des serveurs Egleskalns, Wounembaina et Teryomenako, les Ajacciens ont fait barrage. Il faut reconnaître que la performance au contre était admirable, de même que l’axe passeur-pointu, en la personne de Pierre Pujol, l’international aux 212 sélections et de Milan Pepic, le pointu Bosnianien, autour duquel était construit le jeu offensif.

De la sorte, les deux premiers sets ont pu être remportés par le GFCA, non sans difficultés et souvent dans une atmosphère tendue. Cependant le libero, Jeff Exiga a su maintenir  l’écart. Carle, Radic, Powell, Bruckert, Guelle, Dailey et Morgado n’ont assurément pas démérité, notamment face aux Tourangeaux revenus dans la course après avoir remporté le troisième set.

Le TVB, bien que malmené par le public gazier n’ayant d’yeux que pour leurs idoles, a tenté de prendre le dessus, mais ce fut sans compter sur une énergie incroyable et une montée en puissance du GFCA, en qui ils ont trouvé des adversaires à la hauteur.

C’est ainsi que la dernière échappée de l’équipe Ajaccienne leur a assuré une envolée vers la victoire, remportant le match trois sets à un.

Prochain rendez-vous au Palatinu samedi 27 octobre. Le GFCA y recevra Toulouse avant d’affronter Rennes ce vendredi 19.

Forza GFCA.

Laure MASSA