Ils avaient l’obligation de prendre les trois points. C’est chose faite. Samedi soir, dans l’antre du Palatinu, le collectif gazier s’est montré intraitable, remportant la victoire contre le club aubois (3-0). Pourtant rien n’était joué d’avance. Retour sur ce débat de championnat a priori risqué.
Pour l’instant rien ne déroge à la règle. Les rendez-vous du Palatinu se concluent tous par le succès d’un sublime GFCA, dont le bilan s’équilibre désormais: 3 matchs gagnés, 3 matchs perdus.
Du premier set à la victoire
Eprouvée par son récent déplacement à Peja, l’équipe ajaccienne a fait ressentir de légers signes de faiblesse en ce tout début de premier set. Face aux Centurions de Narbonne qui démontrent d’emblée de belles qualités de jeu, les gaziers comprennent sans doute que la partie ne sera pas aisée. Toutefois, la formation de Ferrandez assure des attaques gagnantes et parvient à percer la défense de fer de l’adversaire, en cumulant 6 points coup sur coup (4-6; 5-6; 6-6; 7-6; 8-6; 9-6…). L’attaquant Thimotée Carle se révèle. L’alchimie s’empare du collectif insulaire jusqu’à tempérer les velléités de l’adversaire du jour.
Malgré une fin de set éprouvante, la première manche passe du côté du filet gazier. La
suite se jouera en tension. En effet, Narbonne aurait pu faire des dégâts, mais le GFCA a su tordre le cou à cette malédiction du 2e set empêchant les diables rouges de mener la danse.
L’équipe laisse s’envoler les points du côté adverse (12-14; 12-15; 12-16… ) parfois par erreur, mais souvent en raison d’une technique efficace du côté de Narbonne. Les gaziers remontent souvent dans le score (16-19; 17-19; 18-19 / (21-23; 22-23; 23-24… ) jusqu’à ce que l’ouverture de la bascule soit définitivement actionnée, le set gagné (26-24) et le public enchanté.
Comme suspendu pendant les deux premiers tiers du match, le temps s’est soudainement accéléré. Le 3e set s’est présenté comme une formalité. Très rapidement, le GFCA affiche un score de 22 à 13, dérobant leur pouvoir de commandement aux Centurions, qui semblaient envisager d’ores et déjà leur défaite. Ce qui n’a pas tardé à se produire quelques minutes plus tard avec une dernière manche achevée 25 à 18.
Le prochain rendez-vous au Palatinu aura lieu mardi 13 novembre. Le GFCA recevra Peja
pour son math retour, avant de retrouver le championnat à Nantes, samedi 17 novembre.
Laure Massa