Dans le cadre de l’opération nationale O c t o b r e R o s e, une tombola au profit de la lutte contre le cancer du sein est organisée samedi soir par l’association «La Marie-Do».

🎟La vente des tickets se fera à l’entrée du Palatinu.    🎁 Un billet d’avion et de nombreux lots sont à gagner‼️  🗳Tirage au sort à la pause après le 2e set.

S’unir Pour Agir !
I malati t’ani bisognu di A Marie Do,
 A Marie Do t’hà bisognu di voi,
INSEMI VINCEREMU !

L’association lance un appel aux dons sur internet : https://www.move.corsica/fr/Mariedo

Pourquoi cette campagne d’appel aux dons ?

  • Pour la première fois, en 2017, LA MARIE DO a reversé plus qu’elle n’a collecté : 241 920€ collectés pour 292 807€ redistribués (puisant ainsi dans les quelques réserves des années précédentes).
  • Pour la première fois en 2017, le seuil des 180 000€ versés par LA MARIE DO en secours financiers a été franchi. 185 670 € reversés en 2017 sur ce seul fonds de secours aux malades (contre 163 000€ en 2016 et 108 000€ en 2015).
  • Pour la première fois, en 2018, LA MARIE DO n’a pas pu répondre aux demandes de financement dans les hôpitaux et maisons d’accueil des familles

 

Où va l’argent collecté ?

1) Le fonds de secours

Une aide financière pour les malades ou leurs proches, fragilisés économiquement par les coûts générés par le cancer. Les dossiers sont portés par les assistantes sociales des deux départements de Corse, mais aussi celles des hôpitaux de Nice et Marseille.

2) Les investissements dans les hôpitaux ou dans les maisons des familles

Pour plus de confort et une meilleure prise en charge des malades. Quelques exemples des investissements réalisés ces dernières années :

  • L’aménagement du toit terrasse et l’accueil du nouveau centre de Radiothérapie à l’hôpital de Castelluccio.
  • L’achat de pousse-seringues et de matelas anti-escarres pour le centre anti douleur des hôpitaux Eugénie et Castelluccio à Ajaccio, et l’hôpital de Sartène
  • La rénovation de chambres d’accueil de malades et de leurs familles pour l’association « Un toit pour mes parents » à Marseille, « La maison du bonheur », à Nice et de la Maison du Sacré Cœur à Bastia (47 500 € en 2017)

 

3) La Recherche

  • Le financement de plusieurs programmes de Recherche dont ceux menés actuellement par le Professeur Nicolas ANDRE sur le médulloblastome chez l’enfant (60 000 € sur 3 ans)
  • La prise en charge des billets d’avion des accompagnants de patients éligibles aux essais cliniques au sein du CEPCM de La Timone et dirigés par le Professeur Fabrice BARLESI qui ne sont pas pris en charge par la CPAM

 

4) Les soins de supports préconisés par le plan cancer mais absents des hôpitaux d’Ajaccio

  • Le financement des interventions d’une socio esthéticienne, un réflexologue et de l’aromathérapie pour les malades hospitalisés à Castelluccio et Eugénie (25 729 € en 2017)
  • Les ateliers mensuels « Paroles et Bien Etre » à Ajaccio et Calvi pour les malades et/ou leurs accompagnants autour de soins de supports (sophrologues, hypno thérapeutes, reflexologues, socio esthéticiennes…)