Suite à notre conférence de presse de lancement qui a eu lieu ce matin au Palatinu, tour d’horizon des principaux constats qui en ressortent !
Une saison extraordinaire sur 3 compétitions majeures 
Très aboutie, la saison dernière a vu le club briller sur 3 compétitions majeures : la Coupe de France, la Coupe d’Europe et les Plays off. Nous sommes très fiers d’avoir remporté la Coupe de France et ce pour la 2e année consécutive. Ce à quoi s’ajoute notre arrivée en 1/4 de finale de la Coupe d’Europe et en demie des Plays Off. Un parcours que l’on peut qualifier, sans rougir, de formidable. Cette réussite, nous ne sommes pas les seuls à nous en féliciter et à la reconnaitre. Les supporters d’abord, qui ont pleinement participé à ces victoires et qui sont chaque jour plus nombreux à nous soutenir, mais aussi les politiques et les médias qui n’ont pas non plus boudé leur joie ! 
Qui dit subventions en baisse, dit effectif moins important 
Le budget alloué au club pour cette saison est d’1,5 millions d’euros, soit 200 000 euros de moins que l’année précédente. Un creux qui a des conséquences… Pour faire face, nous avons été dans l’obligation de revoir la masse salariale, soit l’effectif à la baisse.
L’absence des droits TV complique le financement du club. Nous progressons cependant dans les partenariats privés, l’objectif sur le plus long terme sera de collaborer avec un partenaire privé de grande envergure. Aujourd’hui 65% de nos financements sont constitués par des subventions publiques, la collectivité s’est parallèlement engagée à trouver un nouveau modèle économique. 
Il ne faut également pas oublié que nous sommes confrontés aux coûts induits par la Coupe de France et la CEV, dépenses qu’on ne anticiper. L’ensemble de ces constats a engendré une réduction dans l’effectif de l’équipe. Réduction, qui n’a cependant pas eu de conséquence sur la qualité de notre recrutement ! 
Des recrutements pointus pour un nouveau collectif performant
Nous nous félicitons de l’arrivée de nos 4 nouveaux joueurs : Dejan Radić (central), José Luis Gonzalez (pointu), Thiebault Bruckert (central) et Thimothée Carle (récèptionneur/attaquant) . 
« Le collectif de cette saison est plus physique que technique, on élève la hauteur de bloc en haut de filet. Nous allons performer au centre. Pour les ailes, il nous faudra du temps et du travail, pour que des connexions efficaces se créent. Les renouvellements aux postes de Giorgos Petreas et  de Jovica Simovski sont clefs » souligne Frédéric Fernandez. 
L’arrivée de Dejan Radić représente un vrai avantage. Central international serbe, il est une valeur sûre depuis ses 2 dernières années, et a fini dans les 3 meilleurs bloqueurs du championnat. « Avec Dejan Radić et Brett Dailey, nous avons une des meilleures doublettes du championnat » précise le coach. 
Les ambitions du club
L’objectif premier est de remporter le match de la Super Coupe qui nous opposera à Chaumont le 7 octobre prochain. 
En ce qui concerne le championnat, nous ambitionnons d’atteindre entre la 4e et 8e place. 
Remporter pour la 3e fois la Coupe de France serait merveilleux, mais il nous faut rester prudent ; beaucoup de paramètres rentrent en compte (notre adversaire, le lieu de la rencontre, la forme de nos joueurs à ce moment … etc). 
Une chose reste sûre, nous irons le plus loin possible, et ferons le maximum pour faire un triplet en Coupe de France ! 
Des remerciements 
Nous remercierons chaudement notre coach Frederic Fernandez, ainsi que le coach Adjoint Nikolai Kratchkovsky, qui font progresser l’équipe de jour en jour, sans oublier l’ensemble du staff technique (statisticiens…). 
Un remerciement tout particulier à l’intégralité des équipes médicales qui a fait un travail remarquable. Nous les remercions pour leur présence et la grande qualité de leurs soins.
Nous souhaitons également remercier Le Palatinu et ses intervenants pour leur grande disponibilité. 
Enfin, nous tenons à féliciter et remercier nos partenaires, nos bénévoles et nos supporters, sans qui cette aventure ne serait pas possible !